imagesdelorraine.org
Image default
Loisirs / Loisirs créatifs

Comment devenir tireur d’élite ?

Notez cet article

Organisé par l’Association de tir de précision de longue distance de la République argentine et en collaboration avec le Tir fédéral argentin de Buenos Aires, un cours d’introduction aux « Techniques de tir de précision de longue distance » a été donné en novembre 2018. Des tireurs d’élite de différentes disciplines, tels que les chasseurs et les tireurs sur cible, se sont donnés rendez-vous pour partager leur expérience.

Dans leur quête de perfectionnement technique et d’expérience, les organisateurs ont été rejoints par Aldo Leonardi, un sniper vivant aux États-Unis, membre de plusieurs fédérations pratiquant la PRS (Precision Rifle Series) et Daniel Silva, auteur du livre « L’art d’être précis ».

Le cours était divisé en deux modules de formation et d’enseignement. Le premier se concentrait sur les aspects théoriques et techniques, et le second sur la pratique du tir dynamique de précision dans des positions non conventionnelles.

Les calibres utilisés

Contrairement à ce que l’on pense généralement, bien qu’il y ait eu des armes spécialement conçues pour les tireurs d’élite, beaucoup ont utilisé des fusils normaux, tous en calibre .308 Winchester, sauf un .300 Win Mag et .260 Remington utilisé par Aldo Leonardi. Une carabine a plomb Black Ops Sniper a également éte utilisée pour les premiers essais.

Si l’on tient compte du fait que le tir de précision longue portée donne naissance à d’autres disciplines, comme le tir dynamique de précision longue portée et le tir de précision extrême longue portée, on verra que ce qu’on appelle SAT (Shooting Weapons System) est d’une importance capitale, car il est nécessaire de considérer des facteurs comme le calibre, le poids, la balistique, les optiques, la distance et la complexité du scénario. Tout cela signifie que le tireur doit adapter ces paramètres à la modalité dans laquelle il va concourir ou s’entraîner.

Pendant le week-end au cours duquel l’entraînement a eu lieu, les participant ont travaillé sur des distances entre 150 et 300 mètres, en faisant des exercices de recherche de différents degrés de difficulté, dans le but qu’ils s’adaptent progressivement et soient capables de surmonter avec succès la condition de tir proposée.

Le déroulement

Compte tenu des distances, les caractéristiques des cibles étaient petites, et les temps imposés étaient très limités afin de développer la capacité de tirer avec précision et rapidité en une seule action. Des coups de feu ont été tirés à l’aide d’une vitesse de verrouillage et de cibles multiples, situées à différentes distances. Tout cela en très peu de temps et en essayant d’atteindre un maximum de précision.

L’un des objectifs recherchés était de parvenir à la coordination des mouvements et à l’application des techniques de tir, en essayant que les tireurs ne perdent pas le contrôle de leur corps, même dans des positions inconfortables ou inhabituelles.

L’idée est de les éloigner du confort offert par les positions de tir classiques de l’école.

Le changement de paradigme

Dans un avenir pas trop lointain, nos athlètes pourront certainement participer à des compétitions internationales dans les pays où cette discipline est pratiquée. La graine a déjà été plantée. Nous devons juste attendre qu’elle grandisse.