imagesdelorraine.org
Image default
Maison / Bricolage / Déco

Rénovation véranda : quelques conseils pour réussir son projet

Rénovation véranda : quelques conseils pour réussir son projet
4 (80%) 1 vote[s]

La véranda peut rencontrer différents types de problème tout au long de sa durée de vie. Condensation, usure des ouvrants, fuite de toiture ou surchauffe, les vérandas construites dans les années 80 nécessitent aujourd’hui une rénovation. En effet, les anciennes vérandas ne peuvent plus résister à l’épreuve du temps, et elles cumulent de nombreux problèmes. Au niveau de la performance, du confort et de l’esthétique, la construction peut être défaillante. Ainsi, la rénovation s’impose et vous pouvez choisir de préserver la structure ou d’installer une véranda sur-mesure. Dans tous les cas, il vous faudra solliciter une intervention professionnelle. Puis, un professionnel dans le domaine saura adapter la rénovation à vos besoins, aux nouvelles techniques et à vos habitudes. Mais comment procéder ? Trouvez toutes les informations nécessaires dans cet article.

Les signes de la défaillance d’une véranda

Il existe autant d’indices qui vous indiquent que votre véranda nécessite une rénovation. Défaut d’isolation, condensation, ouvrants qui ne fonctionnent plus correctement, toiture moins performante, ou usure générale de la structure. Face à l’un ou à plusieurs de ces problèmes, vous devez absolument contacter un professionnel de la véranda pour analyser la situation. En principe, l’une de ces différentes pannes doit immédiatement vous alerter et vous faire envisager une rénovation. Mais en fonction du diagnostic du spécialiste, il se pourrait qu’un simple entretien ou réparation suffise. Quoi qu’il en soit, lorsque vous constatez une sensation d’inconfort dans votre extension, il faudra envisager une réparation ou une rénovation. Qu’il s’agisse d’une véranda sur-mesure ou d’un modèle classique, une surchauffe ou une mauvaise isolation phonique doit être réparée rapidement.

Adapter la véranda aux besoins et usages

  • Les besoins

Les vérandas anciennes ont été conçues avec un design classique qui ne s’intègre pas au style de la maison. Aujourd’hui, l’avancée de la technologie et l’évolution des matériaux ont permis de concevoir une véranda plus performante et plus esthétique. Certains constructeurs proposent même une véranda sur-mesure avec laquelle les utilisateurs peuvent choisir toutes les caractéristiques. Néanmoins, il faut obligatoirement confier les travaux d’installation à une équipe de professionnels pour assurer la qualité. D’autant qu’une équipe compétente peut assurer une prestation de qualité, aussi bien pour une rénovation que pour une construction. Bref, les matériaux d’aujourd’hui permettent aux fabricants de construire une véranda qui s’adapte à tous les besoins. En l’occurrence, la véranda sur-mesure qui est la plus indiquée pour une extension à la fois convenable et confortable. De plus, il existe de nombreuses formes possibles qui permettent d’adapter la véranda aux nouvelles tendances.

  • L’usage

Outre les besoins, la véranda doit aussi s’adapter à l’utilisation souhaitée. En effet, l’usage peut grandement influencer le choix du matériau et des équipements. Et il est important de le définir préalablement afin de trouver la meilleure solution. Pour une véranda qui servira de bureau, il faut assurer la luminosité pour bénéficier d’un confort optimal. De même, si l’extension va devenir un salon, il est important de considérer l’isolation et le chauffage. Et ces deux facteurs sont aussi à prendre en compte pour une véranda qui servira toute l’année. Il serait donc plus pratique de dresser une liste des besoins et de l’utilisation envisagée pour obtenir une véranda sur-mesure. Cela pourra, en même temps, permettre au professionnel de trouver la meilleure façon de concevoir l’installation.

Rénovation totale ou partielle

La rénovation de véranda implique deux types de travaux différents : la rénovation partielle et la rénovation totale. Ainsi, le choix se fera en fonction de dégâts constatés et de la préférence des propriétaires. Dans tous les cas, l’intervention d’un professionnel est toujours recommandée.

  • La rénovation partielle

Selon la gravité du problème de la véranda sur-mesure, vous pouvez choisir de ne rénover que quelques éléments. Il peut alors s’agir du vitrage, des ouvrants, du sol, ou de la toiture. Vous pouvez par exemple installer un double vitrage, changer les ouvrants ou remplacer le sol par un revêtement plus design. Il est aussi possible d’installer des protections solaires, des systèmes d’aération ou d’un déshumidificateur. Ce sont des éléments qui peuvent optimiser le confort de la véranda et d’éviter les risques de condensation. Pour la toiture, vous pouvez rajouter des panneaux opaques, ou remplacer le matériau par un autre plus performant. Quoi qu’il en soit, la prudence est de mise afin de ne pas mettre en péril la solidité et la durabilité de la construction. Aussi, il faudra nécessairement solliciter une intervention professionnelle.

  • La rénovation totale

Pour éviter les risques inutiles, la meilleure manière de rénover une véranda est de la reconstruire intégralement. Cette solution vous offre la possibilité d’une véranda sur-mesure et de l’adapter à vos besoins réels. La surface, le type d’ouvrant, le sol, la toiture, les murs, etc. peuvent être choisis selon vos préférences. Et c’est aussi un moyen d’améliorer la performance thermique et sonore de l’installation. De plus, il existe plusieurs types de matériau, de forme, de revêtement de sol et d’ouvrant sur le marché. Ce qui vous permet de choisir méticuleusement les éléments qui vous conviennent en isolation, en confort et en design.

Les démarches administratives nécessaires

La rénovation de véranda implique le respect de quelques formalités administratives. Qu’il s’agisse d’une véranda sur-mesure ou d’une véranda classique, il est indispensable de se conformer aux règlements. Cela vous permet d’éviter les sanctions et les contraintes lors des travaux. Ainsi, si vous décidez de reconstruire la véranda à l’identique, il n’y a aucune démarche à effectuer. De même pour un agrandissement de surface de moins de 5 m². Pour un agrandissement de la surface habitable à plus de 5 m², il faut une déclaration préalable des travaux. Aussi, si l’accroissement porte la surface de la maison au-delà de 170 m², il faut obtenir un permis de construction.

  • Les zones protégées

Il est à noter que ces règlementations concernent uniquement les vérandas construites dans les zones non protégées. Si vous habitez dans un secteur protégé, il faudra consulter la mairie pour connaître les différentes règlementations. C’est le cas d’une véranda sur-mesure installée dans un site classé, une réserve naturelle, une zone sauvegardée, ou un parc national. Enfin, pour la déclaration des travaux ou la demande de permis de construire, vous pouvez les télécharger sur internet.

Related posts

Réparation toit de véranda : tout ce qu’il faut savoir !

Tamby

Les étapes à tenir en compte pour choisir son portail

Tamby

Entretien de jardin : que faire en hiver ?

Tamby