imagesdelorraine.org
Image default
Finance / Epargne / Fiscalité

Coronavirus : Le point sur les primes et aides gouvernementales

Notez cet article

Les entreprises de Lorraine ont subi massivement un coup d’arrêt avec les mesures de confinement décrétées pour face à la propagation de l’épidémie du Covid-19. Une économie locale, mais aussi internationale, totalement à l’arrêt. Mais le gouvernement d’Édouard Philippe apporte son soutien à tous les entrepreneurs et ménages dans le besoin, par le biais du Fonds de Solidarité.

Le Fonds de Solidarité pour toutes les entreprises dans le besoin

Cette mesure fut l’une des plus importantes annoncées le 22 mars 2020 par le Président de la République Emmanuel Macron. L’opération de Fonds de Solidarité vise à soutenir toutes les petites et moyennes entreprises du pays. Et en Lorraine, de nombreux entrepreneurs peuvent d’ores et déjà faire appel aux services de la mairie pour présenter leur dossier et obtenir un fonds de soutien.

Comme à nouveau précisé lors de l’Assemblée Nationale du vendredi 17 avril 2020, le Fonds de Solidarité représenté une dépense d’État de l’ordre de 100 millions d’euros. Si ce sont déjà 25 millions d’euros qui sont destinés à l’aide au chômage partiel, contribuant à 84% du salaire brut des employés ne pouvant exercer leur activité professionnel, pour les entrepreneurs, micro-entreprises ou sociétés de taille intermédiaire, des prêts de secours sont mis en place.

Alors pour les entreprises en Lorraine déclarant moins d’1M€, les aides de l’État sont multiples. Dans un premier temps, il s’agit de l’indemnité journalière ou mensuelle, qui peut avoisiner les 1 500€/mois. Le second plan d’aide est remis cette fois entre les mains de la région. Une entreprise percevant l’indemnité d’État et le Fonds de Solidarité peut bénéficier d’un supplément allant jusqu’à 5 000€/mois, en accord avec les conditions émises par la Lorraine. Un simple dépôt de dossier auprès de l’Adie ou de la mairie vous permettra de recevoir un retour dans les plus brefs délais.

Nombreuses primes pour les employés de service et soignants

Si les entreprises sont les premières à être soutenues en période de confinement afin de préserver l’économie locale et nationale, les particuliers sont également concernés par les aides gouvernementales. Et en premier lieu, les primes accordées aux employés de service ou soignants, en première ligne sur le terrain, sont des plus précieuses.

Bien que les crédits à la consommation deviennent plus accessibles, tout comme le crédit pour interdit bancaire auprès des associations de micro-crédits tels que l’Adie, ou organismes privés, les primes d’État sont d’ores et déjà assurées. Le personnel soignant tout d’abord, dans les régions les plus touchées, comme en Lorraine, pourrait percevoir d’ici début mai une prime exceptionnelle de 1 500€. Une majoration de 50% des heures supplémentaires est aussi présentée. Le tout étant exonéré d’impôts.

Les grandes enseignes alimentaires, comme les plus petites structures, se sont également organisées pour attribuer des primes à leurs employés de caisse, de livraison, de sécurité. Jusqu’à 1 000€ seront versés à chacun d’entre eux. Enfin, les fonctionnaires les plus touchés, les plus accaparés par la crise sanitaire, sont tous autant récompensés par le gouvernement, avec des primes exceptionnelles de l’ordre de 1 000€ aux fonctionnaires pénitentiaires, forces de l’ordre sur le terrain, enseignants en charge de la garde des enfants du personnel de santé.

La hausse des aides sociales pour les ménages

Pour les ménages les plus modestes, des mesures nationales et régionales sont également entreprises. L’aide au RSA (Revenu de Solidarité Active) est rehaussée de 150€ le 15 mai. L’aide au logement bénéficie d’une augmentation de 100€ à la même date. Alors que les ménages les plus modestes peuvent également réaliser un dépôt de dossier auprès de leur CAF (Caisse Allocation Familiale) pour un complément d’aide à la famille de 100€ par enfant en charge. Des mesures ainsi nationales et plus locales qui touchent des millions de français avant d’entrevoir enfin l’après-confinement.

Related posts

Doit-on acheter des dollars pendant la crise du coronavirus ?

administrateur

Le regroupement de crédit est-il une meilleure solution financière pour rembourser ses dettes ?

Tamby